PREMIÉRES LIGNES #.4

Le principe : chaque dimanche, je pioche un livre dans ma bibliothèque, au hasard. Et je vous en fait découvrir les premières lignes – ou plutôt le premier paragraphe, parfois la première page. Ce rendez-vous est une idée de (LA LECTUROTHÈQUE).

 

NARCISA
Jonathan Shaw
13e Note Editions
Mars 2014
452 pages

Rio de Janeiro / Cité de Dieu, mars 2003

Le regard brouillé, j’émerge dans la cabine cahotante du diesel rouillé qui m’a pris en stop au sud de Bahia. Une familière puanteur d’égouts achève de me réveiller. Je cligne des yeux sur un monde aperçu derrière le pare-brise filé et poussiéreux.
RIO DE JANEIRO – 30 KILOMETRES
Le panneau pourrait très bien dire :
ABANDONNEZ ICI TOUT ESPOIR
S’élevant au-dessus des taudis aux toits de tôle grise, des colonnes de fumée font signe d’approcher. L’arrière-cour du diable hérissée d’immeubles en briques délabrées, noircis par la suie, et d’usines engluées dans une boue rouge stérile ; tapissée de friches s’étendant aussi loin que puissent voir mes yeux injectés de sang.
Certainement pas le Rio de ma jeunesse, le Rio des collines verdoyantes et des mulâtresses, sensuelles danseuses de samba, le Rio de Janeiro tropical aux eaux bleues scintillant sous le soleil, le Rio des néons tremblant dans la moiteur des nuits de bohème.
Non. Ce n’est pas le Rio que j’ai connu. Ce spectacle de misère, c’est l’anéantissement des âmes.

Ces premières lignes vous donnent-elles envie de lire le livre ? 
L’avez-vous déjà lu ?


Un commentaire sur « PREMIÉRES LIGNES #.4 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s