PREMIÉRES LIGNES #.9

Le principe : chaque dimanche, je pioche un livre dans ma bibliothèque, au hasard. Et je vous en fait découvrir les premières lignes – ou plutôt le premier paragraphe, parfois la première page. Ce rendez-vous est une idée de (LA LECTUROTHÈQUE).
Ma collègue qui débarque avec le troisième tome. Une couverture qui immédiatement accroche mes mirettes curieuses. En plus d’un titre faisant référence à un poète que j’adule : Edgar Allan Poe. On discute. Elle me parle un peu de cette trilogie où une bibliothèque permet l’emprunt d’objets issus des contes. Me voila plus qu’intéressée! Finalement, elle revient le lendemain avec le premier tome. Je n’ai malheureusement pas le temps de le lire maintenant (rentrée littéraire en avant).
LA MALÉDICTION GRIMM
POLLY SHULMAN, KARINE SUHARD-GUIÉ (traduction)
EDITIONS FRANCE LOISIRS
AVRIL 2015
+13 ANS, CONTES
Il neigeait fort. De gros flocons collants me glissaient dans le cou, car il manquait un bouton au col de mon manteau. Le mauvais temps avait retardé mon métro et j’avais peur de rater mon premier cours. Devant le lycée, une femme sans abri peinait à pousser un caddie. Un taxi qui passait éclaboussa le trottoir d’une vague de neige fondue, grise et glaciale, faisant tomber la femme et son chariot dans le caniveau. Je ne pouvais pas rester les bras croisés! Lorsque j’aidai la vagabonde à se relever, je sentis ses mains maigres, pareilles à des griffes gelées. Elle était beaucoup plus légère qu’elle ne le paraissait sous ses épais haillons. Merci, me dit-elle, en secouant la neige de la couverture qui lui couvrait les épaules avant sa chute.

4 commentaires sur « PREMIÉRES LIGNES #.9 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s