SOIF, AMÉLIE NOTHOMB

Pour éprouver la soif, il faut être vivant. » Amélie Nothomb « On n’apprend des vérités si fortes qu’en ayant soif, qu’en éprouvant l’amour et en mourant : trois activités qui nécessitent un corps. » Avec sa plume inimitable, Amélie Nothomb donne voix et corps à Jésus Christ, quelques heures avant la crucifixion.

Né d'aucune femme

Amelie Nothomb. Un livre chaque année. Une auteure dont j’ai dévoré les premiers romans et qui m’a mené vers la littérature contemporaine. Une auteure dont je me suis lassée avec les années. Trop de livres, une plume qui, je trouve, baissait en qualité. Et voilà que le résumé de Soif m’intrigue, m’attire. La crucifixion du Christ et les jours qui précèdent ce moment. Pourquoi pas. J’essaye.

Les premières lignes et pages sont un délice d’humour noir. Le Christ n’est pas ce type plein de miséricorde, c’est un gars à la verve trempée dans l’humour grinçant, qui se montre sarcastique envers ceux qui viennent l’accuser. Une posture qu’on imaginait pas pour celui qui doit porter le lourd fardeau d’être le rejeton de Dieu, et par conséquent d’être irréprochable moralement. Je ris, je savoure ce monologue et les observations du personnage envers les humains qu’il est venu observer, comprendre. Tous ces fidèles créées par son père sans que celui-ci n’ait jamais été incarné, n’ait jamais possédé de corps.

C’est amusant mais…
L’intérêt s’essouffle rapidement.

L’humour disparaît pour laisser place à des réflexions philosophiques, métaphysiques. On se perd, on enchaîne les pages sans trop saisir le but de ces palabres cérébrales. Le caractère omniscient du personnage ajoute à la perte d’intérêt. Il sait tout, cite les toiles contant l’épisode qu’il est en train de vivre, s’égare, et critique avec mollesse. Ca aurait pu être amusant, ce regard tranchant sur le futur mais on reste en surface, on effleure une réflexion qui aurait pu être mordante mais se contente de machouiller. Dommage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s